21
Jun
08

21 juin: un rêve réalisé, la visite au palais idéal de Ferdinand Cheval

Il y a 140 ans, en 1867, Ferdinand Cheval occupait son premier emploi de facteur rural à Anneyron dans la Drôme, avant d’être nommé 2 ans plus tard à Hauterives.

Par tous les temps, il effectuait un parcours difficile de 32 km, en osmose avec la nature : « que faire en marchant perpétuellement dans le même décor, à moins que l’on ne songe ? Pour distraire mes pensées, je construisais en rêve un palais féerique ». C’est au cours d’une de ses longues tournées que le rêve du piéton de Hauterives prit forme en 1879 :
« Je marchais vite lorsque mon pied accrocha quelque chose qui m’envoya rouler quelques mètres plus loin. Je fus très surpris de voir que j’avais fait sortir de terre une pierre à la forme si bizarre, à la fois si pittoresque que je regardais autour de moi. Je vis qu’elle n’était pas seule »


Ce fut le début d’une extraordinaire aventure qui dura 33 ans, de 1879 à 1912. Seul, à l’aide de sa brouette « sa fidèle compagne de peine », il transporta des milliers de cailloux dans son jardin potager. Les pierres, les coquillages devinrent fontaine source de vie, grottes, temples orientaux, crèche merveilleuse, géants, château, mosquée… Des végétaux s’épanouirent, de nombreux animaux et oiseaux y trouvèrent refuge. Des inscriptions aussi, comme celles-ci : « Tout ce que tu vois, passant, est l’œuvre d’un paysan. D’un songe, j’ai sorti la Reine du monde ». Un monument inclassable de 26 m de long, entre 8 et 10 m de haut et 14 m de large, surgit peu à peu « où les fées de l’Orient viennent fraterniser avec l’Occident »

Anuncios

2 Responses to “21 juin: un rêve réalisé, la visite au palais idéal de Ferdinand Cheval”


  1. 1 ourson
    junio 23, 2008 en 7:01 pm

    C’était aussi un de mes rêves de visiter le palais idéal du facteur Cheval. Dieguito l’a fait pour moi avec Anabear.

  2. 2 soloosos
    junio 23, 2008 en 8:33 pm

    Il y a une photo de moi, mais pas de photo goyesque d’Anabbear: censure. C’est injuste!


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s


Autor/Auteur

DIEGO VECCHIO, Buenos Aires, 1969. Reside en Paris desde 1992.

Publicó "Historia calamitatum" (Buenos Aires, Paradiso, 2000), "Egocidio: Macedonio Fernández y la liquidación del yo" (Rosario, Beatriz Viterbo, 2003), "Microbios" (Rosario, Beatriz Viterbo, 2006) y "Osos" (Rosario, Beatriz Viterbo, 2010).

Contacto: dievecchio@gmail.com

junio 2008
L M X J V S D
« May   Jul »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A %d blogueros les gusta esto: